L’Autoconstruction ossature bois pour notre maison

Autoconstruction est-ce le bon choix ?

Même avant d’avoir démarré le chantier de notre autoconstruction de maison à ossature bois, nous avons déjà eu des périodes de doutes et de découragement. Se lancer dans un chantier d’autoconstruction sous-entend la gestion de l’avant, du pendant et de l’après.

Nous commençons à penser que tout es fait pour décourager les autoconstructeurs !

Nous aurions dû commencer le terrassement il y a plus d’un mois et nous sommes toujours dans l’avant projet après bien des péripéties :

  • Négociation du prix du terrain
  • Signature du sous-seing
  • Régler un litige concernant de l’amiante sur une dépendance existante (Plus d’info sur l’amiante plus bas)
  • Faire passer le Géomètre pour déterminer les limites exactes du terrain et avoir un plan de masse
  • Renseignements auprès de la communauté de communes sur la marche à suivre, les contraintes…

Aucune contraintes, de superficies, de hauteurs, de couleurs… tant que nous ne faisons pas une maison rose fluo selon le responsable de l’urbanisme

  • mise en pages des plans pour la demande de permis de construire
  • Dépôt du permis

Blocage du permis de construire, une nouvelle loi vient de passer !

Depuis le 1 mars 2012 ce ne sont plus les mairies et communautés de communes qui s’occupent de faire valider les projets d’assainissement par le service des eaux. Mais à chacun de se débrouiller et de se perdre dans les kilos de papiers qu’on lui demande.

  • Demande de voirie à la Direction Départementale des Territoires 4 à 8 semaines de délais.

Après réception du document de la DDT

  • Validation par le Syndicat des eaux du système d’assainissement 6 semaines de délais.
  • Redémarrage de l’étude par la communauté des communes de notre permis de construire.

Les lois et circulaires sont faites pour faire travailler les entreprises et cela en dépit du bon sens. Ce qui bloque aujourd’hui notre projet, c’est le rejet d’eau de notre assainissement. Nous avons opté pour une des dernières microstations sorties, aux normes NF… Le rejet se fait hors du terrain dans le fossé communal, l’aberration est que le syndicat des eaux de la région nous demande une étude hydrogéologique de notre terrain sur lequel aucun épandage ne sera fait !
Le coup de cette étude 2500€.

On peut se demander, avec toutes ces difficultés, si faire une maison en autoconstruction est le bon choix !?!

Pourquoi l’Autoconstruction malgré tout ?

Pour nous l’autoconstruction est surtout un choix financier, sans doute, nous aurions pu faire construire, avec notre budget nous aurions eu une maison beaucoup plus petite sur un terrain plus petit.

Avec l’autoconstruction nous gérons absolument tout, il est clair que cela est plus contraignant dès le départ mais comporte aussi des avantages :

  • Faire faire des devis, budgétiser et faire les demandes de prêts, prouver au banquier que l’on est capable et bien entouré pour gérer notre chantier
  • Conception, études divers
  • Négocier les prix des matériaux…
  • Faire les démarches administratives lourdes et qu’on croirait sans fin.
  • Gérer les imprévus

Pour ne pas baisser les bras il faut être patient, acharné et ne pas hésiter à harceler les administrations quand elles ne savent pas vous dire ce qu’elles attendent exactement.

Il faut régulièrement s’imaginer une fois le projet arrivé à son terme.

L’autoconstruction va nous permettre d’avoir ce que l’on veut avec un minimum de concessions et je pense vraiment que cela en vaut la peine. Je ne vous cache pas que la machine administrative infernale vous fait douter régulièrement.

Attention AMIANTE !

Nous avons opté pour un terrain sur lequel existe déjà une dépendance. Malheureusement la toiture est faite de tôles Eternit bourrées d’amiante. Évidement je comptais enlever ces tôles une fois la maison terminée et les remplacer par une couverture plus saine.

Le hic est le traitement de ces tôles !

Aucune méthode de traitement de l’amiante n’a encore vu le jour et si vous signez pour un bien où il y a de l’amiante vous en êtes propriétaire, si vous démontez ou légalement faites démonter cet amiante, il sera stocké à votre nom jusqu’à ce qu’on trouve un moyen de le retraiter.

RÉFLÉCHISSEZ Y A DEUX FOIS AVANT DE VOUS PORTER ACQUÉREUR D’UN BIEN OU IL Y A DE L’AMIANTE

Bookmark the permalink.

7 Comments

  1. Beaucoup de courage pour vous, ne vous laissez pas miner et racontez nous vos différentes étapes ! C’est un super projet !
    @bientôt
    Sinje

  2. Un mode de vie quasi autarcique, tel celui qui régnait jusqu’au début du XXème dans les vallées cévenoles ne peut se borner à une simple utilisation de la nature ; pour permettre la survie de la population, il doit être riche en observation, en connaissance au sens étymologique : naître avec, connaissance intime à la fois du terrain et de ses contraintes, de ses potentialités, des matériaux , des conditions optimales de leur utilisation, de la flore et de la faune des Cévennes.

  3. Pingback: Permis de construire accepté ! | Avenir-positif

  4. Notre terrain, d’une superficie totale de 1000 m², comporte 216 m² en zone constructible qui forme un triangle dans lequel il fallait orienter une maison protégée de notre bon vieux mistral !

  5. Si c’est le dernier du lotissement vous pouvez essayer de négocier un peu car ils sont plus pressé de vendre pour finir le lotissement. Si c’est pas le dernier et ça ne fait que 6 mois qu’il est en vente je pense qu’ils vont dire non tout de suite… Pour ma part nous avons eu un « prix » sur notre terrain car c’etait le dernier du lot et cela faisait 3 ans qu’il etait en vente ils avaient donc (eux même, pas de négoc.) diminuer de 10 000 euros le bien.

  6. Bonjour, Nous avons trouvé un terrain et nous aussi aimerions construire une maison contemporaine. Avez vous vu plusieurs constructeurs? Pourriez vous nous conseiller? A titre d’info, quel budget doit on prévoir au m pour une maison de ce type? merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *