Autoconstruction – Terrassement

Enfin de l’action !!!

Terrassement du chemin d’accès 

Après bien des déboires administratif nous avons enfin pu attaquer la construction.

Location d’une mini-pelle de 3,5T un peu légère mais suffisante, sans obligation de CACESS

Tout commence par le chemin d’accès 17m de long, 6m de large, 1,2m à décaisser pour se mettre au niveau de la route. Le terrain étant bordé par un fossé, il nous a fallu buser pour faire le pont. J’ai choisi de mettre une buse annelée diamètre 300 mm sur 6m de long. Pour la solidité de la buse, il m’a été conseillé de la recouvrir de cailloux roulés sur lesquels je suis ensuite venu poser un Géotextile style « BIDIM » de 300 gr/m2 en sachant que 150 gr/m2 est le minimum pour séparer argile et concassés.

Nous avons ensuite creusé la tranché pour les réseaux et mis en places les gaines ( EDF, Eau, Télécom et alimentation portail ), gaines que nous avons également recouvert de cailloux roulés.

Quand l’accès a été fini j’ai fait venir 10 tonnes de concassés 0/80 que j’ai également séparé de l’argile grâce au géotextile ( Rouleau 2,20m de large, de 75m de long 300gr/m2 prix 200€). C’est 10 Tonnes m’ont permis de couvrir les 2/3 du chemin malheureusement le camion n’a pas pu étaler les cailloux à cause de câbles téléphoniques qui l’empêchaient d’avancer benne levée. Nous avons mis environ 3 heures à 2 pour bien répartir le tout.

Un second voyage avec 5 Tonnes de 0/80 à été nécessaire pour couvrir toute la surface du chemin d’accès et ainsi permettre aux toupies de béton d’accéder aux terrassement des fondations.

 

Terrassement de la plateforme et des semelles de fondations

La première chose à faire est l’implantation de la maison en élargissant d’un mètre périphérique, nous avons creuser un plateau de niveau toujours avec la mini-pelle de 3,5T et un niveau laser. Quand ce plateau à été décaissé, nous avons réimplanter la maison pour creuser les semelles de fondations. Nous avons choisi de faire des semelles de 50 cm de profondeur (40cm pour les renforts) sur 60 cm de large (taille du godet).

Le niveau laser est la encore de mise pour une presque parfaite planéité au fond des semelles !

Les semelles ont été commencé avec la mini-pelle de 3,5T mais le terrain était tellement dur, que le week-end suivant nous avons opté pour une mini-pelle de 4,5T un peu plus puissante, de plus nous avons loué un Bobcat pour évacuer la terre.

😉 Le Bobcat est un engin très amusant et efficace mais attention godet chargé et en l’aire, il bascule très facilement en avant et la c’est moins amusant 😉

 

 Conseils pour le terrassement

– Prévoir 2 week-ends selon superficie ici environ 180 m2 de maison et environ 100 m2 de chemin.

– Ne pas oublier les bottes en caoutchouc (surtout pour les sols argileux).

– Être trois est idéal, un pour manier la pelle mécanique, un pour la chargeuse (Bobcat), un pour donner les points de niveau au laser.

– Prévoir où stocker la terre (il peut parfois en avoir énormément).

– Ne pas oublier la réserve de fioul (gasoil rouge) pour les engins.

– Savoir manier une pelle ou connaitre quelqu’un qui sait le faire (vous gagnerez du temps)

– Voir à proximité du chantier si quelqu’un fait de la location d’engins de chantier (le transport coûte cher).

– Prévoir les cailloux roulés ou sable pour recouvrir les gaines de réseaux dans la tranchée et la buse (si fossé)

 

 

 

 

 

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. J’ai rajouté des piquets tous les 2 ou 3m pour regler le niveau au laser à bulle (mon niveau est rouge, c’est forcément un niveau laser) marqué par des petits bouts de chaterton. C’est pas tres efficace, mais ça aide comme repère.

  2. Beau projet que vous avez là! Bonne chance.

  3. Ping :Mise en place du béton - Semelles - Fondations - Autoconstruction | Avenir-positif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *