Cailloux – Isolation – Hérisson – Autoconstruction

Remplissage du hérisson (cailloux calcaire)

Tout d’abord, il faut calculer le volume à remplir sans oublier de soustraire l’épaisseur d’isolant et l’épaisseur du béton. Ce qui vous donnera le volume de cailloux calcaire à faire livrer, dans mon cas il s’agit de concassé calcaire de granulométrie 0/20.

Cailloux-hérisson-autoconstructionUne fois les tas de cailloux déchargés devant le chantier, il ne vous reste plus qu’à étaler uniformément dans le hérisson. J’ai tracé des points de repères (niveau à atteindre) un peu partout sur les parpaings.
Avec un peu de chance vous aurez une mini pelle à disposition pour effectuer ce travail de bagnard, pour ma part ça a été pelles, brouette, râteaux, amis et ma femme.
Il faut remplir au dessus du niveau que vous aurez tracé car la tache suivante consiste à damer à l’aide d’une dameuse vibrante disponible dans tous les magasins de location.

Je n’ai pas utilisé de niveau laser pour vérifier la hauteur des cailloux. J’ai tendu des cordeaux et vérifié la cotes un peu partout au mettre. Le cordeau doit être bien tendu d’un coté à l’autre du hérisson, ici posé sur le dessus de la brique périphérique, qui définie la hauteur de la dalle finie. Entre le cordeau et les cailloux il doit rester l’épaisseur de l’isolant plus l’épaisseur du béton.

Sur les cailloux j’ai posé un plastique épais (style Poliane) avant de poser l’isolant.

Isolation-hérisson-polystyrène-autoconstructionPose de l’isolant

Il faut absolument isolé le béton de la dalle des cailloux calcaire en contacte avec la terre.
Une rupture de pont thermique et surtout d’humidité.

Pour cela, j’ai choisi comme isolant le polystyrène extrudé de 4 cm d’épaisseur, que j’ai posé en 2 couches croisées, donc au total 8 cm. Pour les découpes un cutter et une règle en alu suffisent. Ce sont des plaques rainurées et bouvetées qui se posent comme un planché.

Les chutes et divers petits morceaux, ont servis à boucher les trous le long des tuyaux et des parpaings.

isolant-treillis-ventNous avons fini sous la pluie sans oublier, avant de partir, de poser les plaques de treillis soudés sur le polystyrène pour éviter que ce joli assemblage ne s’envole pendant la nuit.

 

 

Conseil pour le remplissage et l’isolation du hérisson

  • Prévoir de la main d’œuvre pour étaler les cailloux
  • Pelle, brouette et râteau ou pelle mécanique 😉
  • Ne pas oublier la dameuse (petit engin avec un plateau qui rentre dans une voiture)
  • Prévoir un ou plusieurs rouleaux de film plastique (entre les cailloux et l’isolant)
  • Éviter les jours de grands vents pour la pose de l’isolant
  • Ne pas oublier de mettre du poids sur le polystyrène, treillis soudés en attentes par exemple (risque d’envol des plaques.

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *