Vivre bio, est-ce possible ? Partie 1

Vivre bio est-ce possible ?Vivre bio un défi, une utopie ?

Vivre bio et surtout manger bio devrait être à la portée de tous, mais ça n’est pas le cas. La filière de l’agriculture biologique n’est pas assez développée pour nourrir tout le monde.

L’alimentation devrait être une priorité, les gens doivent prendre conscience que ce qu’ils achètent est souvent comestible mais mauvais pour la santé (surtout à long terme).

Pourquoi ?

  • Fruits et légumes bourrés de pesticides et d’engrais chimique
  • Viande gavée d’antibiotiques et d’hormones de croissance

Savez-vous que les poules élevées en batteries sont sous antibiotiques et c’est automatique pour maintenir la production d’oeufs « stable » !

On pourrait se dire qu’il n’y a qu’un minimum de risque en consommant ces œufs de batterie, mais pensez-vous que la viande de poules réformées est jetée ?

Quand on s’intéresse de plus près aux produits que nous consommons pour nous nourrir, on s’aperçoit rapidement que la nourriture n’échappe pas  la mondialisation, au rendement et au profits.

Ne serait il pas temps de consommer moins pour consommer mieux ?

On entend très souvent que manger et vivre bio coûte plus cher, est-ce la réalité ?

Beaucoup d’émissions télévisées, abordent le sujet du vivre bio, beaucoup de personnes font le choix de changer leur alimentation, leur mode de vie, leurs habitudes. Mais cela coûte t-il plus cher ?

Beaucoup de questions pour peu de réponses, dans les reportages sur les consommateurs bio, on entend que le budget est le même mais qu’on ne mange pas de la même manière. Dans ces reportages, on ne voit jamais un réfrigérateur ouvert, on ne voit jamais un budget concret…

Nous sommes décidés à changer notre alimentation (éviter les hypermarchés, les produits importés qu’il est possible de trouver sur place…).
Nous essayons de consommer local car nous avons la chance d’avoir des petits commerces aux alentours qui se fournissent chez les producteurs du coin.

Je pense que manger moins mais manger mieux, nous apporte que des avantages pour la santé, le porte monnaie et aussi pour faire subsister les producteurs locaux.

Nous avons des amis pour nous aider et nous aiguiller, mais plus on est de fous plus on rit alors :

Si vous même vous êtes en questionnement ou que vous avez des réponses (ou les deux), merci de nous poster un commentaire ou nous contacter par ici.

Amicalement et avec beaucoup d’enthousiasme,

Gerg

Lien pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Bonjour
    Cela fait quelques années que mon épouse et moi-même tentons de vivre « bio », et surtout avec des produits locaux (Benelux, France) et de saison.
    J’ose espérer que l’étiquette « bio » nous permet au moins d’espérer de la nourriture un peu moins polluée de pesticides et d’OGM.
    Noua avons également supprimé (si possible) le gluten (farines) et le lait. Nous nous en portons très bien.

    A bientôt
    Jacques
    (gestionnaire du site de Françoise, mon épouse)

  2. Merci Jacques pour ce commentaire, Pourquoi supprimer les farines qui font partie de la base de l’alimentation ? Le lait je comprends, l’industrie laitière nous pousse à la consommation alors que ce n’est pas forcement bon pour la santé de boire trop de lait !!

  3. Pourquoi supprimer les farines ?? Tout simplement parce que nous sommes l’un et l’autre allergiques au Gluten en grande quantité. Nous évitons donc les farines. Il existe des pains sans gluten, des pâtes de riz ou de maïs, etc
    Nous nous sentons très bien depuis que nous avons abandonné le gluten.
    Quant au lait, il est, en principe destiné aux veaux !!!! et pas aux humains adultes !!! Mon épouse a augmenté sa densité osseuse (Calcium) depuis que nous avons quasi supprimé le lait et le fromage.
    Évidemment, ces restrictions ne rendent pas la vie sociale facile !!!
    A bientôt
    Jacques (Bruxelles)
    http://secret-beaute-interieure.com/

  4. Voilà enfin un site dans la même direction que le mien.
    Je te remercie pour les informations que tu véhicules.
    Cela fait des années que je cultive mon potager NATURELLEMENT et que j’essaie d’en persuader mon entourage…………..non sans mal!
    Si tu le permets j’aimerai inscrire ton site sur le mien.
    Cordialement
    Elisabeth

    biosantéambition.com

    • Bonjour Elisabeth,
      Merci pour ton commentaire, c’est vrai qu’on se sent souvent seul quand on parle de vivre plus sain et de manger correctement.

      C’est tellement plus simple de faire ses courses en supermarché et pourtant…

      C’est avec plaisir que j’apparaitrais sur ton site où je vais aller faire un tour.
      Cordialement
      Gerg

  5. Bonjour Gerg,
    Je mange le plus possible de produits biologiques, non transformés. Je le fais depuis plus d’une trentaine d’années.

    Le problème est le manque de produits, l’impossibilité pour les commerçants de fournir de façon continuelle des produits. Ils n’en ont plus en magasin et ne savent jamais quand ils en recevront de nouveau. C’est un vrai défi. Je parle par expérience.

    Je ne sais pas si c’est possible de se nourrir de façon biologique (à moins de tout faire soi-même avec les produits de base) quand on est une famille de 4 ou de 6 personnes.

    En plus, l’alimentation biologique n’est pas un peu plus chère; c’est souvent deux ou trois fois le prix de l’aliment ordinaire… lorsqu’il y en a. Les marchands en plus augmentent les prix autant qu’ils le souhaitent pour toutes sortes de raison.

    J’ai bien hâte de voir vos résultats après trois mois. D’ailleurs, je suppose que ces résultats s’en viennent.

    Sco! 🙂

    • Bonjour Sco,

      Malheureusement je dois mettre ce projet en suspend car nos finances ne nous permettent pas de nous lancer dans cette expérience pour le moment. On a choisi de se lancer dans un projet de construction bois. Je ne manquerais pas d’y revenir dès que possible.
      Gerg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *