Du concret pour notre avenir ?

Personnellement, je ne peux rester les bras croisés en voyant ce qui est entrain de se tramer au seins de notre société.

Vous l’aurez sans doute perçu, nous sommes à l’aube d’un changement sociétal conséquent, nos libertés s’amenuisent de jour en jour et j’ai décidé d’agir pour inverser la tendance !

Si comme moi vous voulez participer, non pas à une lutte, mais plutôt à une construction je vais vous donner quelques pistes de travail sur lesquelles nous pourrions bien nous retrouver :

La Monnaie

Il y a quelques années, je me suis mis à chercher un outil différent de la monnaie Euro pour échanger des biens et des services. Après quelques recherches je suis tombé sur des monnaies locales comme le sou, la perle, le JEU… tous issu de SEL (Système d’Échange Local). J’ai donc adhéré à une association de ma ville de l’époque, Perle de Sel, ou après plus d’un an sans aucun échange, j’ai renoncé et repris mes recherches.

Comme la persévérance paie toujours, j’ai découvert une monnaie révolutionnaire, équitable à vocation internationale, pas n’importe quelle monnaie, la monnaie libre !
La monnaie libre ou encore appelée Ğ1 (la « June« ), est une crypto monnaie comme le Bitcoin à la différence qu’il n’y a pas besoin de minage donc de beaucoup d’énergie pour la créer. Dans la June ce sont ces membres qui créent la monnaie, sans Data-center mais grâce à ses membre qui mettent à disposition des nœuds (mini serveur) et tout cela mutualisé et non centralisé.

J’essaie de participer tant que je peux aux rassemblements organisés, encore trop peu nombreux autour de chez moi, mais plutôt localisés dans les villes, les Gmarchés sont l’occasion de dépenser ou gagner des Junes. De plus en plus de gens participent et donc diversifient l’offre… A titre personnel, j’ai pu avant même d’être membre co-créateur de la monnaie, gagner des Junes en vendant des créations, comme des fleurs en métal, des arbres en cuivre, des plants de légumes, des graines… J’ai également pu dépenser mes Junes gagnées, dans de la poterie artisanale, un cardan pour smartphone, des barres de toit…

Après plus de 3 ans dans la June, j’ai vu l’offre évoluer, aujourd’hui il y a de plus en plus de Gmarchés, d’apéros-présentations monnaie libre, des sites web comme Gannonce, Gchange ou encore G1bien…

Cette monnaie est ouverte à tous gratuitement, il suffit d’ouvrir un compte portefeuille en passant par Cesium (entre autres) et vous pourrez commencer à gagner de la June en vendant vos biens et services.

Plus d’informations sur La June Ğ1 : https://monnaie-libre.fr/

Les évènements June en Occitanie : https://monnaielibreoccitanie.org/events/

Manger, Boire et Respirer

Bien entendu, j’aurais dû mettre ce paragraphe avant celui de la monnaie, je me suis dit que la June, à terme, permettrait de manger à ceux qui n’en auront plus les moyens en € d’où ce choix…

MANGER
Déjà petit, je voyais mon père, mon grand père planter des légumes, je connaissais donc la différence entre légumes du supermarché et légumes du jardin !
Dès que j’ai eu la possibilité de planter des légumes, avec un peu de terrain, je m’y suis attelé. Tout cela pour dire que si vous avez la possibilité plantez plantez plantez, des légumes et pour ceux qui n’aiment pas le jardinage, des arbres fruitiers, des arbustes, des légumes perpétuels…

Quelques vidéos de ce que j’ai pu faire

Savez vous qu’il n’y a que 2 bons moments pour planter un arbre ?
Le premier c’était il y a 10 ans et le deuxième c’est MAINTENANT !

BOIRE
Beaucoup de solutions existent pour potabiliser l’eau, j’ai choisi le filtre à gravité avec des bougies en céramique comme filtre. J’ai la possibilité de remplir les bougies en céramique de charbon actif, en cas de filtration d’eau de pluie ou autre eau chargée. Il existe également des filtres (blackberkey) qui ont une durée de vie de 6 à 10 ans (22000 litres) mais un peu trop cher à mes yeux 😉 mais sans doute à garder en stock au cas ou…

RESPIRER
Demandez à « un campagnard » (comme moi) ce qu’il pense de la ville, personnellement quand je m’en approche mon premier réflexe est de remarquer l’odeur nausée à bonde, de gaz d’échappement, de pollution… Vous êtes vous déjà baladés en forets ? On sait qui purifie l’aire…
L’hiver, quand mon habitation passe plus de temps fermée qu’ouverte, je rentre ce que j’appelle un poumon naturel, tout un lot de plantes vertes, Ficus, Spathiphyllium, Bocarnéa… sans compté le petit mur végétal au dessus de mon aquarium.

Rejoindre ou créer un éco-lieu

De plus en plus de gens ressentent le besoin de retourner à la terre, de retrouver l’essentiel et font le choix de se grouper et de créer des lieux communs où l’on mutualise les outils, les achats, les moyens de transports…

Quelques lieux :
https://hameaux-legers.org/plesse

https://www.colibris-lafabrique.org/les-projets/hameau-vendee-85

https://www.villagedepourgues.coop/

Malheureusement tout le monde n’est pas capable de vivre en communauté, moi le premier 😉

Pour ma part j’ai décidé de travailler sur un projet commun, un lieu commun mais au sein de mon village, un lieu où chacun serait libre de venir quand il en a le temps et l’envie, sans contrainte, l’idée serait d’avoir un ou plusieurs organisateurs pour répertorier le travail à effectuer, proposer un planning et chacun serait libre de choisi ce qui lui plait.

Participer activement aux seins de groupes de travail ou d’action

Il existe des tas de groupes, Whatsapp, Messenger, Telegram… Trouvez celui ou ceux qui vous correspondent, certain travaillent à construire le monde de demain, d’autres se battent contre la propagande dévastatrice ou encore contre la désinformation…

J’utilise Telegram et voici quelques groupes :

Le Grand Réveil https://t.me/LeGrandReveil (réinformation)
La Rose Blanche https://t.me/laroseblancheFR (Contre propagande à l’aide de stickers)
La Vague https://t.me/RejoignezLaVague Salle de conférence du jeudi 20h30 (passez par là pour être redirigé dans un ou plusieurs groupe de travail qui vous correspondent. Santé, Instruction, Ecologie-habitat, Culture, Agriculture…)

A l’intérieur de ces groupes vous retrouverez des sous groupes dans chaque régions, l’idée est de créer du lien, rencontrer les gens qui ont la même optique et proche géographiquement pour créer des alternatives !

Malheureusement, nous pouvons remarquer dans ces groupes qu’il y a énormément d’inscrits dont beaucoup d’inactifs. Si seulement 1/3 des inscrits étaient actifs, la construction d’un monde meilleur irait plus vite 😉
A bon entendeur !

Pour les habitants aux alentours de Villemur Sur Tarn dans le 31, n’hésitez pas à me contacter 😉

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Se serait un renouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *